France Informatique

L'Actualité Informatique pour les professionnels IT

2012 sera décisive pour Facebook et Google +


La bataille entre Google et Facebook pourrait atteindre un stade critique en 2012, selon les prédictions des analystes du secteur. Le numéro un de la recherche sur internet tente de faire de son réseau social Google+ un concurrent sérieux à Facebook.

« Les événements de 2012 détermineront s’il y aura un Facebook à la fin de la décennie et si Google peut devenir un acteur réellement crédible en dehors de la recherche », indique Rob Enderle, analyste chez Enderle Group.

L’introduction en bourse de Facebook, attendue pour le premier semestre 2012, sera l’élément clé de l’affrontement entre les deux géants du web.  Elle déterminera si l’entreprise de Mark Zuckerberg pourra amasser suffisamment de cash pour affronter un géant comme Google sur la durée. La firme de Larry Page de son côté va devoir innover davantage si elle souhaite damer le pion à Facebook sur son propre terrain.

Lors du lancement de Google+ en 2011, de nombreux observateurs prédisaient que le nouveau réseau social séduirait un nombre important d’utilisateurs Facebook. Un phénomène qui ne s’est pourtant pas produit puisque les derniers chiffres officiels des communiqués de presse en octobre par Moutain View indiquaient 40 millions d’utilisateurs. Pour rappel, Facebook en compte aujourd’hui 800 millions.

Mais plus qu’une bataille sur le nombre d’utilisateurs, c’est la bataille des revenus qui déterminera le vainqueur. A ce petit jeu, Google écrase son concurrent avec 29 milliards de dollars de revenus globaux (essentiellement générés par AdWords) contre 4 milliards de dollars pour Facebook. Et même si Google se contente pour le moment d’imiter Facebook en offrant les mêmes possibilités (statuts, partage de photos, organisation d’évènements,…), l’entreprise pourrait  déplacer l’affrontement sur un autre terrain plus favorable, celui de la mobilité. Domaine sur lequel elle bénéficie en effet d’une arme de poids avec son système d’exploitation Android. L’OS mobile est aujourd’hui le numéro un du marché des smartphones et Google compte bien y intégrer pleinement les éléments de Google+.

Commentaires Clos.